Le feutre, quels avantages ?

Utilisé sur tous les continents au cours de l’histoire et considéré comme le premier textile fabriqué par l’homme, le feutre n’en est plus à devoir démontrer ses qualités !

Intemporel, fonctionnel et chaleureux, le feutre est une matière fantastique offrant des possibilités de création qui ont pour seules limites celles de l’imagination. C’est un matériau doux, chaud, robuste et durable. Fabriqué à partir de laine (ressource renouvelable, biodégradable et disponible localement), il en détient, de fait, toutes les qualités. Il est anallergique car il ne retient pas la poussière. C’est un très bon isolant thermique. Il assure une régulation de l’humidité dans l’habitat en la stockant ou en la restituant en fonction des besoins de l’environnement. C’est une matière difficilement inflammable, infroissable et facile d’entretien.

Ce matériau ancestral retrouve aujourd’hui une nouvelle jeunesse. Après un lourd déclin lié au développement de l’industrialisation, la fabrication artisanale du feutre reprend du poil de la bête ! Le feutre séduit de plus en plus d’artisans et d’artistes sensibles aux nombreuses possibilités offertes par cette matière surprenante et ludique. Ainsi naissent, quotidiennement, entre leurs mains expertes, chapeaux, manteaux, écharpes, bonnets, robes, tapis, panières, tentures, bijoux, sacs…

Le feutre mérite d’être connu, faites-lui une place dans votre vie!

Le feutre artisanal, c’est quoi ?

  • « Ah, mais c’est de la laine bouillie ce que tu fais ?! »

Voilà, une question que l’on me pose souvent et qui mérite quelques explications. Alors, essayons d’éclaircir ce mystère…

Et bien non, laine bouillie et feutre, ce n’est pas la même chose. La laine bouillie est un textile dont la structure est composée de mailles qui ont été foulonnées. Le feutre, lui, est un textile non tissé obtenu à partir de l’enchevêtrement de fibres de laine. Celles-ci ont la capacité spontanée de s’entremêler sous l’effet du mouvement et de l’humidité tellement bien que parfois la toison feutre directement sur le dos du mouton ! La laine de ce dernier présente d’ailleurs la plus grande capacité de feutrage spontané.

Pour fabriquer du feutre artisanal, on va superposer autant de couches de laine que nécessaire jusqu’à obtenir l’épaisseur souhaitée. On travaille le plus souvent à partir de laine cardée ou peignée mais il est également possible de travailler à partir de toisons brutes. Les couches ainsi superposées vont être humidifiées avec de l’eau tiède savonneuse. L’alcalinité et la chaleur vont permettre d’accélérer le processus de feutrage. Comment ? La fibre de laine possède à sa surface des écailles qui se recouvrent les unes les autres à l’instar de tuiles sur un toit. L’ajout de savon va faciliter l’ouverture de ces écailles permettant ainsi aux fibres de s’accrocher les unes aux autres.

Et maintenant, il va falloir frotter !

Petit à petit, à force de caresser la laine, de la frictionner, elle nous fait l’honneur de se transformer… D’une matière légère, aérée, duveteuse on fait une étoffe dense et résistante permettant même de réaliser des pièces en volume sans aucunes coutures !

On achève totalement sa métamorphose avec le processus de foulonnage au cours duquel on va battre le feutre, le malaxer fortement afin de permettre à la matière de se solidifier et de rétrécir par un phénomène de contraction des fibres.

Notre objet est maintenant terminé ! Laissons-le sécher tranquillement…

Entretenir mon feutre

  • Pensez à aérer régulièrement votre feutre. Cela ne peut que lui faire du bien ! Secouez-le, brossez-le avec une brosse à habits. Aspirez-le.

  • Si vous devez le laver, il y a plusieurs écoles :

    – Vous pouvez le laver à la main dans une eau froide avec une lessive adaptée aux lainages.

    – Vous pouvez également le faire tremper 24h toujours avec une lessive adaptée aux lainages dans une eau tiède.

 

  • Rincez à l’eau claire sans tordre la fibre (ce qui la casse) mais en pressant la pièce. Faites 2-3 rinçages à l’eau tiède et ajoutez dans le dernier bain de rinçage à l’eau tiède un peu de vinaigre blanc. Terminez par un rinçage à froid. Remettez votre pièce en forme avant le séchage complet et laissez sécher. Pour les pièces plates, séchez à plat !

 

  • Après séchage, il est possible de repasser la pièce de feutre en utilisant une pattemouille et une température adaptée à la laine.